mercredi 17 mai 2017




J'aime...

  • les frites.  Beaucoup trop;
  • le pavé de morue du Kraken Cru.  C'est le meilleur poisson que j'ai mangé de toute ma vie, toutes espèces confondues.  Ça fondait dans la bouche, menoum.  C'était servi avec une purée de courges aux pistaches et olives, re-menoum;
  • le jeu de dessins Telestrations.  C'est un peu comme un mélange de téléphone arabe et de Fais-moi un dessin...  Ça donne des résultats hilarants!
  • regarder mes chats se faire griller au soleil.





Je n'aime pas...

  • les huîtres;
  • Oscar de Profundis, le dernier roman de Catherine Mavrikakis (Héliotrope).  Je n'embarque pas.  C'est lent, long et répétitif, il me semble.  L'écriture est bien et Mme Mavrikakis demeure une de mes auteurs préférés, mais son apocalypse ne me plaît pas;
  • me sentir malade.  Être congestionnée, avoir mal à la gorge, avoir des frissons, tout ça...;
  • quand un garçon a la cuisse plus petite que mon bras.  T'sais, donnez-moi une chance côté estime de soi et image positive de soi-même!




mercredi 3 mai 2017






Des trucs qui me fascinent...

  • Harry Houdini
  • l'Égypte antique
  • la Seconde Guerre mondiale (la Première aussi, remarquez...)
  • le naufrage du Titanic
  • le cerveau humain
  • les oiseaux du paradis et leurs «techniques de cruise» (voir la vidéo ci-dessous!)







jeudi 27 avril 2017




J'aime...

  • siroter un bon petit rhum & coke;
  • le roman Marée montante de Charles Quimper (Éditions Alto).  C'est magnifique.  Malgré l'histoire triste (le narrateur est un père qui a perdu sa petite fille et qui perd ensuite un à un tous ses repères), il n'y a rien de larmoyant là-dedans.  C'est si bien écrit, c'est beau de lire et de voir l'homme chercher son enfant partout, dans tous les recoins, dans tous les endroits et dans tous les contextes possibles.  Et ça ne s'étire pas, c'est tout court, ça dure juste assez, l'auteur ne s'éternise pas non plus.  Je vous le suggère fortement;
  • aller bien;
  • cette pub de Heineken (merci Manu de l'avoir partagée sur Facebook) :





Je n'aime pas...

  • les chaussures à bout ouvert;
  • l'imprimé camouflage.  Je trouve ça laid, mais laid!  Peu importe la couleur, peu importe la variante.  Je n'en ai porté que durant un été, à l'adolescence : j'avais des bermudas avec ce motif-là, dans des tons de bleu.  C'est la teinte qui fait le moins pire, selon moi;
  • les asperges.  J'en ai déjà mangé, mais c'est fini, ce temps-là;
  • l'odeur suspecte d'origine inconnue qui se dégageait de mon frigo.  Je crois avoir maintenant réglé le problème.




mercredi 26 avril 2017





J'ai des humeurs, des envies, des horreurs.

J'ai des humeurs, des envies, des douceurs.

J'ai des humeurs, des envies, des heures.  À passer en pensant.  Trop.

J'ai des humeurs, des envies, des couleurs.

J'ai des humeurs, des envies, des rondeurs.







mardi 11 avril 2017






J'aime...

  • faire des casse-tête;
  • mettre les poubelles et la récu au chemin.  Je m'explique : ce n'est pas que j'aime gaspiller ou faire des déchets, mais j'aime le sentiment de repartir à neuf que ça me procure.  C'est peut-être un peu intense, je sais;
  • mes amis du monde du livre;
  • cette chanson :




Je n'aime pas...

  • mes pertes de mémoire;
  • mes confusions;
  • l'odeur des baumes Blistex;
  • les crises boulimiques de ma chatte Capicolle.  Le Festival de la Gerbe, très peu pour moi;
  • remplir des demandes, des formulaires, tout ce qui est administratif et long et pointu;
  • me faire presser.





mercredi 5 avril 2017






C'est le Salon international du livre de Québec qui débute aujourd'hui et j'en suis à ma première participation en tant qu'auteure. Il me ferait ultraplaisir que vous veniez me serrer la pince durant l'une ou l'autre de mes séances dites de «signature(s)» pour Une fille louche (éditions Hamac). Je serai présente au Centre des congrès de Québec les MERCREDI 5 et JEUDI 6 AVRIL de 18h30 à 19h30 ainsi que le SAMEDI 8 AVRIL de 12h à 13h. Passez me voir au STAND 163, on jasera!



Le livre ressemble à ça.
Je vais avoir l'air de ça.
(Photo : Anne-Marie Gagnon)